Spectacle "Le Crâne et la Mécanique"

Publié le par lo.live

De la part de Véronique Chauveau, professeure de mathématiques au lycée Camille Sée.

C'est une invitation au spectacle pour les élèves et leurs parents, la salle est grande et l’entrée est libre.
Le Crâne et la Mécanique ou la double vie de Ada Lovelace de Lo Glasman.
Par la compagnie "Les Passeurs d'Ondes".
Le vendredi 6 novembre à 20h, Salle Jules Ferry, 29 rue d'Ulm 75005 Paris, entrée libre.
Venez nombreuses et nombreux.

Quatre cents ans après Galilée, cent ans après Freud, quarante ans après Neil Armstrong, certain(e)s continuent à penser que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus.
Périodiquement, de nouvelles théories se réclamant toujours plus ou moins de la science font la une des magazines féminins et prétendent mettre au grand jour des raisons « objectives » et neurologiques des différences de comportements entre femmes et hommes.

La compagnie Les Passeurs d’Ondes propose la création d’un spectacle musical tout public avec trois comédiens, sur le thème des femmes en science et de l’évolution des connaissances sur le fonctionnement du cerveau.
Le Crâne et la Mécanique, dont l’action se situe au dix-neuvième siècle, met aux prises un personnage historique de femme scientifique, la mathématicienne Ada Lovelace, et un personnage masculin, ardent défenseur d’un courant de la « science » neurologique de cette époque : la phrénologie.
À travers la personnalité troublée d’Ada Lovelace, qui fut à l'origine de l'invention du concept de la programmation informatique, le spectacle pose la question du genre en science et celle de la matérialité de la pensée.
La rencontre entre Ada et le phrénologue est également l’occasion d’introduire une réflexion, notamment auprès du jeune public, visant à bousculer les idées reçues sur les rôles sociaux prédestinés aux hommes et aux femmes et sur le fonctionnement de notre cerveau.

Angleterre 1841.
Ada Byron, comtesse de Lovelace, reçoit chez elle la visite du Dr Deville.
Elle a besoin de son aide : ses travaux de recherche sur la machine, que le mathématicien Charles Babbage a entrepris de faire construire, n’avancent plus.
Son esprit génial s’embrouille. Les vieux démons  de son adolescence, ses furies, ressurgissent.
La présence de Janet sa femme de chambre, jeune femme pleine de vie et de sens pratique, ne suffit plus à l’apaiser.
Ada fonde tous ses espoirs dans la phrénologie, cette toute nouvelle science qui prétend pouvoir établir un lien entre la forme du crâne et les capacités intellectuelles.  Elle espère que le Dr Déville l’aidera à poursuivre ses recherches, à donner vie à la machine, à lui apprendre à penser.
Il en sera tout autrement…

.

Publié dans Actualités...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article